Les différents types d'addictions au tabac

L’addiction au tabac

Il est ressorti d'après plusieurs études effectuées à ce sujet qu’à force de consommer du tabac, on génère chez soi une addiction à plusieurs niveaux. Cette addiction est à la fois physique, mentale et comportementale, 3 aspects de la dépendance au tabac sur lesquels nous allons nous focaliser afin de mieux les interpréter et, par la même occasion, de donner des pistes dans le but d'arrêter de fumer.

Addiction physique au tabac

Cette première forme d’addiction au tabac trouve ses racines au niveau de la nicotine ingérée de plus en plus fréquemment par notre organisme à force de fumer. Bien que le tabac ne soit pas classifié comme de la drogue en France, l’addiction au tabac qui en découle est bel et bien comparable à celle provenant des substances illicites. Accoutumé à consommer une cigarette, et donc de la nicotine à dose régulière (tous les jours, à chaque repas ou à chaque pause au travail par exemple), le corps humain se met à considérer cette substance comme étant indispensable. Par conséquent, le corps devient victime de la dépendance au tabac.

Du point de vue physique, cela se ressent quasi immédiatement dès que l’on cherche à arrêter de fumer. Les premiers signes évidents sont d’énormes soucis en matière de concentration, une certaine irritabilité, voire même un état comparable à de la dépression. Afin de remédier à cette dépendance à la nicotine en douceur, des alternatives ont été mises en place, notamment des comprimés ou des patchs à doses plus ou moins importantes, en fonction de la gravité de l’addiction au tabac.

Addiction mentale au tabac

Chez bon nombre de fumeurs, la cigarette constitue un élément essentiel pour se relaxer. Cette satisfaction psychologique créée par le tabac est la source d’une addiction mentale, une réaction générée par la nicotine. Le fumeur se sent encouragé mentalement, voire un certain sentiment de détente. Cependant, cette addiction mentale peut être combattue. Il suffit pour cela de substituer d’autres formes d’activités au tabac. Celles-ci peuvent être de différentes sortes, du moment qu’elles vous apportent une satisfaction. L'idéal serait d’opter pour de l’exercice physique par exemple, car cette pratique est à la fois bénéfique à l’entretien de votre corps mais vous aidera aussi à vous débarrasser de votre dépendance à la nicotine.

Addiction comportementale au tabac

Une grande majorité de fumeurs effectuent les gestes requis pour allumer leur cigarette comme un réflexe, sans effort. Cette addiction comportementale se précise dans la mesure où, dépourvus de briquet ou d’allumettes, ils peuvent être amenés à se sentir nus, loin de leur outil de prédilection. L’atmosphère générale dans laquelle évolue le fumeur est aussi un facteur influençant cette dépendance au tabac. Pour certains, être assis dans un café ou un bar suffit à enclencher le mouvement réflexe d’allumer une cigarette. De ce fait, commencer par changer ses habitudes dans certaines situations s'avère être une solution pour progresser dans l’élimination de sa dépendance au tabac.

A propos de l'auteur

Fabienne est une hypnothérapeute reconnue pour l'arrêt du tabac. C'est après des centaines de consultation qu'elle décida de créer cette méthode pour répondre au plus grand nombre.